Simplement Pro, un outil pour booster vos ventes ? Interview sur le sujet avec Le Chroniqueur De La Tour !

Aujourd’hui, nous avons la chance de retrouver Le Chronique De La Tour pour la seconde fois ! Auteur de 1515-1519, roman qui à mi-chemin entre l’Histoire et l’Imaginaire, Le Chroniqueur De La Tour s’était déjà prêté une première fois au jeu des questions et réponses. Cette fois-ci, il vient nous parler d’une petite plateforme bien pratique, donc je ne connaissais pas l’existence jusque-là. Il s’agit de Simplement Pro, un outil qui pourrait bien booster vos ventes ! 

Découvrons-en plus avec Le Chroniqueur De La Tour !

 

Jupiter : Lors de notre dernière interview, nous avions évoqué ensemble les outils que tu utilises pour promouvoir tes ventes. Tu avais notamment mentionné Simplement Pro. Est-ce que tu peux nous en dire plus ?

Le Chroniqueur De La Tour : J’utilise https://simplement.pro/ pour me mettre en relation avec des blogueurs littéraires (qui sont presque toutes des blogueuses !). Cela m’a valu de magnifiques chroniques qui donnent un petit coup de fouet aux ventes.

Jupiter : C’est la deuxième fois que j’entends parler de simplement.pro, est-ce que tu peux nous expliquer le concept ? Combien de blogueurs / blogueuses ont pu lire ton livre et le chroniquer ? Comment est-ce que ça se passe ? Tu mets à disposition ton livre et ce sont les blogueuses qui choisissent ou non de le lire ? Quel est le suivi ?  

Le Chroniqueur De La Tour : C’est le Tinder entre auteurs et chroniqueurs ! Les auteurs proposent leurs livres avec des sous-catégories de genres, les chroniqueurs affichent leurs préférences et ensuite on peut se contacter mutuellement. Le livre est à disposition en numérique et/ou en « physique ». La version physique implique des frais pour l’auteur (impression + frais d’envoi). Lorsque vous l’envoyez à un chroniqueur, il s’engage à faire une chronique dans un certain délai. Et ensuite l’auteur note la qualité de la chronique, ce qui contribue à la réputation du chroniqueur.

J’en suis très satisfait. J’ai eu déjà 4 chroniques de publiées et 2 sont encore en attente. Un exemple de chronique publiée : https://satinesbooks.wordpress.com/2018/10/07/1515-1519-le-chroniqueur-de-la-tour/

Ensuite, on relaie sur les réseaux sociaux et cela a eu des répercussions positives en termes de vente pour moi.

Jupiter : Comment as-tu connu ce site ?

Le Chroniqueur De La Tour : Par Twitter où un auteur auquel je m’étais abonné en avait parlé.

Jupiter : Est-ce qu’une simple inscription suffit ? Que faut-il faire en tant qu’écrivain pour s’inscrire sur cette plateforme ?

Le Chroniqueur De La Tour :  Une simple inscription suffit et ensuite il faut remplir la fiche descriptive pour le livre qu’on propose aux chroniqueurs. Il faut préciser si on souhaite uniquement envoyer le livre en numérique ou si on accepte aussi en « physique ». Attention ! Si vous acceptez en physique, c’est ce que l’immense majorité des chroniqueurs vont vous demander (évidemment…), donc cela amène des frais mais en même temps vous aurez plus de chroniqueurs intéressés donc plus de promotion si les chroniques sont bonnes.

Jupiter : Quels sont les délais pour les sorties de chroniques une fois qu’un chroniqueur a accepté de lire le roman ?

Le Chroniqueur De La Tour : Il est très variable d’un chroniqueur à l’autre, selon, j’imagine, l’état de sa PAL et de sa disponibilité pour lire. Pour moi cela a varié de 15 jours à 3 mois. Son engagement est clairement mentionné lorsqu’il vous demande si vous acceptez de lui envoyer le livre. L’une de mes chroniqueuses a eu du retard à cause d’une rentrée chargée et a demandé un délai de 15 jours. L’un des critères de l’évaluation finale du chroniqueur par l’auteur porte sur la ponctualité et dans le cas mentionné j’ai mis le maximum d’étoiles parce que le retard avait été annoncé poliment.

Jupiter : Tu indiques que ces chroniques ont eu des répercussions positives en termes de vente pour toi. Est-ce que tu as des chiffres à nous partager ?

Le Chroniqueur De La Tour : Début Octobre, après 2 chroniques très élogieuses parues à la suite et que j’ai relayé sur les réseaux sociaux j’ai vendu autant de livres en une semaine qu’en tout le mois de Septembre.

Jupiter : Il n’y a du coup aucun frais pour l’auteur si ce n’est de mettre son roman à disposition ou de l’envoyer en version brochée à un chroniqueur ?

Le Chroniqueur De La Tour : Aucun, à part effectivement livre + envoi. Mais on peut faire de la pub et mettre son livre en avant sur la page d’accueil pour quelques euros pour un temps limité. C’est ce que j’ai fait et cela m’a amené 2 chroniqueurs supplémentaires par rapport à une première période où j’avais fonctionné sans pub.

Jupiter : Est-ce que tu sais combien il y a d’utilisateurs de cette plateforme ?

Le Chroniqueur De La Tour : Si on va sur la page où tous les chroniqueurs sont indexés on en trouve 1390 et du côté des auteurs il y en a 1217 (au 05/11/18). Je suis étonné par le nombre élevé de chroniqueurs !

Jupiter : Est-ce c’est une plateforme spécifique pour les auteurs et chroniqueurs ou est-ce qu’elle sert d’une manière générale à donner des avis sur des produits ?

Le Chroniqueur De La Tour : Non, pas directement des avis sur les produits mais on peut consulter la page d’un livre et il y a les liens vers les chroniques qu’il a déjà reçu.

Jupiter : Est-ce que tu pourrais nous donner des retours des chroniqueurs ? Quel est ton ressenti quand tu reçois des commentaires ? As-tu déjà reçu une mauvaise critique ? Si oui, comment y as-tu fait face ? T’arrive-t-il de douer de toi en tant qu’auteur ? Si oui, que fais-tu pour remédier à cet état d’esprit ?

Le Chroniqueur De La Tour : J’ai mis plus haut un exemple de retour extrêmement enthousiaste qui m’a fait très plaisir (: https://satinesbooks.wordpress.com/2018/10/07/1515-1519-le-chroniqueur-de-la-tour/ ) en voici un autre : https://lerepertoiredesmordusdelecture.wordpress.com/2018/10/07/1515-1519/

Pas de mauvaises critiques pour le moment (ça viendra…). Concernant les critiques de manière générale, je pense qu’on ne peut pas plaire à tout le monde et que tous les goûts sont dans la nature. Ce livre ne va certainement pas plaire aux lecteurs de Christine Angot ou de Marc Lévy ! De mon côté, j’ai écrit le livre que j’avais toujours souhaité lire en tant que lecteur. J’ai rempli cette part du contrat. S’il plait à d’autres, c’est évidemment un énorme bonus.

 

Merci au Chroniqueur De La Tour de nous avoir fait partager son expérience concernant le site simplement.pro. Est-ce que vous l’avez déjà utilisé ? Est-ce que vous en êtes satisfaits ? Personnellement, je n’ai encore jamais essayé !

2 réflexions sur “Simplement Pro, un outil pour booster vos ventes ? Interview sur le sujet avec Le Chroniqueur De La Tour !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s