Ebook AUTEURS

Pour le télécharger sur Amazon, cliquez ici : lien Amazon

J’ai commencé à écrire ce livre avec une intention unique : partager mes maigres connaissances de l’autoédition ou plutôt de l’édition indépendante. Quand je me suis moi-même lancée sur le sujet, il y a de cela un an et demi au moment où j’écris ces lignes, je me suis trouvée confrontée à l’absence d’informations, qu’elles soient d’ordre légal, juridique, comptable, marketing, logique…
À vrai dire, quand j’ai commencé à m’autoéditer, j’ai commis toutes les erreurs possibles. J’ai vraiment démarré à partir de rien : je n’avais pas de réseaux sociaux, pas de blog, pas de communauté, juste un roman que je venais tout juste d’écrire et de publier, dont la couverture était en basse définition et pixellisait à l’impression. Il y avait une coquille dans le titre de mon livre sur la tranche, il restait des fautes par dizaines, peut-être même plus de cent, dans l’ensemble du bouquin. Je tremblais à chaque commentaire qu’on me laissait, persuadée qu’on allait descendre mon livre en flèche, je ressassais les critiques négatives pendant des jours et des jours.
Je m’étais fixé plusieurs objectifs en claquant la porte de mon CDI pour me mettre à écrire à temps plein : je voulais écrire, gagner mille cinq cents euros brut par mois grâce à mon écriture, avoir du temps pour balader mes chiens, faire du sport et aider les autres. Voilà quels étaient mes objectifs.
Un an et demi plus tard, j’ai trente ans, je gagne vingt mille euros par mois, j’ai publié dix-neuf romans, je dispose d’une équipe d’une dizaine de personnes qui travaillent avec moi au quotidien, et j’ai ouvert ma maison d’édition.
Ce livre n’a pour but que de vous livrer mon expérience. Il n’a pas pour vocation d’être un manuel d’autoédition ou une formation sur l’écriture. J’y partage bien sûr les outils que j’utilise, je vous parle de mes erreurs et de ce qui a fonctionné pour moi.
J’écris ce livre parce que je pense que mon expérience peut être utile, que c’est rassurant de découvrir le parcours de quelqu’un qui est déjà passé par les étapes qu’on s’apprête à franchir, surtout quand ce quelqu’un vit de sa plume.
Ça ne veut pas dire que vous devez copier-coller aveuglément le modèle. Je crois profondément qu’être différent est la meilleure chose qu’on puisse faire pour tirer son épingle du jeu. La persévérance est aussi un atout formidable. Ne prenez pas tout ce que je vous dis pour argent comptant, faites-vous votre opinion. C’est en apprenant à remettre en question toutes les informations que vous recevez que vous pourrez trier ce qui vous intéresse vraiment et vous convient.